TOULOUSE

05.62.86.90.28
2 Allée de Bellefontaine

DREUX

02.37.15.17.41
6 Avenue de Melsungen

IVRY SUR SEINE

01.49.87.70.21
32 avenue Pierre Semard

Séjours linguistiques

Toutes les circuits halal

Actualités Hajj et Omra

Félicitation au champion Bilel Bouhouch le titre du OCTA IN MAX MUAY THAI
Le 12 février, à la ville de Pattaya Bilel Bouhouch originaire de la ville de Gabès du Sud Tunisien, et pris en charge par l’agence Go-Makkah a gagné le titre du...

Conseils pour le Hajj

Conseils pour le Hajj

Taxi

Pendant le Ramadan et les jours du Hajj, les prix des taxi grimpent et se multiplier par 5 parfois ou plus. Il faut être très vigilant et demander à plusieurs taxi le prix avant de choisir car la différence peut être énorme.

Salle des médias

Salle des médias
GO-Makkah, fidèle au rendez-vous du «Salon Hajj et Omra en Europe 2010», a enregistré une présence remarquable saluée par l'enthousiasme des visiteurs de notre stand et de nombreux contacts avec les professionnels.

Nouveau

GO-MAKKAH

Réalise pour vous votre site web en marque blanche

École du Hajj

Les Fatwas de la femme
Voici un ensemble de points importants concernant le pèlerinage chez la femme sélectionnés parmi l’ensemble des Fatwas du Ceikh Abdulaziz Ibn Bâaz, afin de servir de...
<< Retour

Omra: Fatawa Al Ihram, Troisième partie


Question : est-il permit pour la femme de voiler son visage et de se couvrir les mains avec des gans, lorsque celle-ci veut se rendre au pèlerinage ou à la Omra, tout en sachant que personne ne lui a imposé ? En effet, son tuteur lui a offert la liberté de choisir entre couvrir et découvrir son visage.


    En réponse
    : la femme en Ihram ne doit pas se couvrir le visage avec son voile ordinaire (Niqab ou Borqo'). Elle ne doit pas non plus porter des gants aux mains car le Prophète (Salla Allahou Alaihi Wa Sallama) a stipulé son interdiction dans un Propos authentique en disant :
    « La femme ne doit pas se voiler le visage (avec le Niqab) ni porter des gants. »
    c-à-d en état d'Ihram. Toutefois, elle peut toujours le faire avec d'autres vêtements, en utilisant son foulard (Khimar), sa tunique (Jilbab), sa cape ('Iba-a), etc.

    Quant aux Niqab, qui correspond au voile pour le visage, la femme Mohrima ne peut l'habiller ni pour le Hajj ni pour la Omra. À cet effet, 'Aïcha a déclaré :

    « Nous étions avec le Prophète le Pèlerinage de l'Adieu. Quand des personnes en monture passaient près de nous, l'une d'entre nous faisait tomber son foulard sur sa tête et son visage. Quand ils s'éloignaient, nous découvrions notre visage. »
    La femme doit donc faire de la même façon. Si des hommes venaient à passer devant elle, celle-ci n'a qu'à se couvrir le visage avec son foulard ou autre. Elle ne doit pas porter le voile conçu spécialement pour le visage ni se couvrir les mains avec une paire de gans. Toutefois, elle doit veiller à le faire avec autre chose.
    L'homme Mouhrim doit également laisser son visage à découvert, et ne doit pas se couvrir la tête avec un turban ou autre. Il peut cependant se couvrir les mains avec autre chose que des gans en cas de besoin. S'il venait à le faire avec n'importe quel morceau de sa tenue ou autre, il n'y a pas de mal à cela tout comme pour la femme.

     


     

    Question : est-il imposé pour celui qui voudrait se mettre en sacralisation d'être en état de purification ou non ?

      En réponse : ce n'est pas une condition ni pour la Omra ni pour le Hajj ou le Qiran. Si l'on venait à se mettre en Ihram sans avoir fait l'ablution, pour la personne en état d'impureté, en encore pour la femme qui est en période de menstrues, ou après l'accouchement, la sacralisation est valable. Ainsi, il est tout à fait pertinent pour la femme en période de menstrues d'entamer sa sacralisation, en s'abstenant cependant de faire le Tawaf tant qu'elle ne s'est pas purifiée en faisant la grande ablution. Il est aussi pertinent pour l'homme en état d'impureté de se mettre en Ihram sans pour autant avoir fait la grande ablution, ou quand bien même, il n'aurait pas la petite ablution. Il peut normalement faire sa Talbia (formule de sacralisation) et évoqué Dieu. Toutefois, il ne peut pas non plus, faire le Tawaf sans n'avoir fait la grande ou la petite ablution en fonction de sa situation. Par conséquent, l'état de purification n'est pas une condition pour pouvoir se mettre en Ihram.

       

       

       


      Fatawas de cheikh Ibn Bâz