+216.75.220.106
*
Demandez un devis
Tour du mondeColonie de vacances
Séjours linguistiques

Toutes les circuits halal

Actualités Hajj et Omra

L'Arabie Saoudite impose une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 5% à partir de 2018
Le Conseil des ministres saoudien a décidé d'approuver l'accord unifié de taxe sur la valeur ajoutée du CCG.
La décision a été prise par la...

Conseils pour le Hajj

Conseils pour le Hajj

Danger

Il est strictement défendu d'emporter dans vos bagages des denrées alimentaires périssables en grandes quantités, de l'alcool ou des substances illicites, ceci est parfois passible de la peine de mort

Salle des médias

Salle des médias
GO-Makkah, fidèle au rendez-vous du «Salon Hajj et Omra en Europe 2010», a enregistré une présence remarquable saluée par l'enthousiasme des visiteurs de notre stand et de nombreux contacts avec les professionnels.

Nouveau

GO-MAKKAH

Réalise pour vous votre site web en marque blanche

École du Hajj

Fatawas Al Hajj online: La sacralisation (Al Ihram) pendant le pèlerinage
Dépasser les lieux d'entrer en état de sacralisation sans entrer dans cet état et tout en voulant faire le pèlerinage : Cheikh Muhammad ibn Uthaymine (Puisse Allah...
<< Retour

le pèlerinage de l’enfant


Le Hadj cinquième pilier de l’Islam, n’est obligatoire pour la personne que si toutes ces conditions sont réunies :

  • Etre libre .
  • Etre pubère .
  • Jouir de ses capacités mentales (ne pas être fou) .
  • La possibilité de s'y rendre .
  • Quant à la femme elle doit remplir une autre condition qui consiste à être accompagnée d’un Mahram .

 

Donc est ce que le pèlerinage de l’enfant est compté comme un Fard et l'exonéré du Fard ?

Abû Hurayra rapporte que le prophète (Salla Allahou Alaihi wa Salam) dit : « Celui qui accomplit le pèlerinage sans proférer des paroles obscènes, ni commettre des actes indécents,sort de son pèlerinage aussi innocent que le jour de sa naissance. » (Al-Bukhârî et Muslim).

L’enfant n’est pas astreint au pèlerinage. Si l’impubère effectue un pèlerinage, celui-ci est valable, mais est compté seulement comme un pèlerinage surérogatoire : il demeure astreint au pèlerinage obligatoire(Fard) lorsqu’il atteindra la puberté.

Al-Bukhârî et Muslim dans son Sahîh ( Kitâb Al-Hadj 2/974 et Hadîth 409/1336 ) rapportent :


Une femme a montré son enfant au Prophète (paix et salut sur lui) et lui a demandé
: « Est-ce que le Hajj de cet enfant est accepté ? Il répondit : « Oui, et tu auras un mérite (pour cela) ( na'am wa laki ajr ).» »

le pèlerinage de l'enfant est certes valide(en tant que acte méritoire volontaire) et récompensé, mais n'exonère pas du Hajj après la puberté : car une fois que l'enfant devient pubère: le Hajj est à refaire obligatoirement par lui et reste une dette vis à vis d'Allah (dès qu'il a la possibilité il faut qu'il le refasse):


Ceci est prouvé par le hadîth :

Ibn Abbâs rapporte que le Prophète (paix et salut sur lui ) a dit « Si l'enfant effectue le Hadj puis atteint la puberté : il aura à effectuer un deuxième Hadj ... »

Et par le fait que parmi les conditions d’obligation (al-wujûb) du Hajj on trouve la puberté.