TOULOUSE

05.62.86.90.28
2 Allée de Bellefontaine

DREUX

02.37.15.17.41
6 Avenue de Melsungen

IVRY SUR SEINE

01.49.87.70.21
32 avenue Pierre Semard

Séjours linguistiques

Toutes les circuits halal

Actualités Hajj et Omra

Félicitation au champion Bilel Bouhouch le titre du OCTA IN MAX MUAY THAI
Le 12 février, à la ville de Pattaya Bilel Bouhouch originaire de la ville de Gabès du Sud Tunisien, et pris en charge par l’agence Go-Makkah a gagné le titre du...

Conseils pour le Hajj

Conseils pour le Hajj

Taxi

Pendant le Ramadan et les jours du Hajj, les prix des taxi grimpent et se multiplier par 5 parfois ou plus. Il faut être très vigilant et demander à plusieurs taxi le prix avant de choisir car la différence peut être énorme.

Salle des médias

Salle des médias
GO-Makkah, fidèle au rendez-vous du «Salon Hajj et Omra en Europe 2010», a enregistré une présence remarquable saluée par l'enthousiasme des visiteurs de notre stand et de nombreux contacts avec les professionnels.

Nouveau

GO-MAKKAH

Réalise pour vous votre site web en marque blanche

École du Hajj

La différence entre : Hajj Tamattou’, Hajj Al Qirân et Hajj Al Ifrâd
Il y a trois façons d’accomplir le Hajj . Quelle que soit celle qu’on choisit le pèlerinage est valide .  Hajj  Tamattou’  Pendant les mois du Hadj...
<< Retour

Les Califes Bien Guidés


Le terme est utilisé pour désigner les quatre califes qui sont considérés par la majorité des musulmans comme des chefs modèles suivant à la lettre les instructions du Prophète Mohammed. Ils étaient les compagnons les plus proches du prophète et ils ont été nommés califes suite à la Shura ( concertation). Le Coran précise que " L'ordre a été donné à Mohammed de consulter les croyants avant de prendre une décision ".

Dans l'ordre, les quatre califes bien guidés sont :

L'un des pemiers à embrasser l'islam ( si ce n'est pas le premier). Il avait une relation étroite avec Mohammed et était son compagnon dans le Ghar Hira lors de son Hijra vers la Medine. Il déclare la guerre aux tribus de Hedjaz  pour avoir rejeté l'Isalm et Nejd pour avoir  refusé de payer la Zakat. Il donne l'ordre de préserver le Coran après cette bataille qui a connu la mort de près de 1200 musulamns dont 70 maîtres-récitateurs du Coran. Sous son commence la conquete de la perse.

Il se convertit à l'islam cinq ans avant l'Hégire et devient l'un des compagnons de Mohammed et l'un des grands défenseurs de l'Islam. Sous son règne, l'Irak, la Perse, la Syrie, Jerusalem et l'Egypte sont conquis .

Parmi les premiers à embrasser l'Isalm à 39 ans. Il a eu l'honneur de se marier avec deux des filles du prophète Mohammed.. Beaucopu de pays sont conquis à son époque comme l'Aménie et la Tripoli occidentale.

L'un des premiers à croire le prophète Mohammed et à le soutenir dans sa bataille contre les qurayshites. Sa foi, son courage et sa détermination étaient légendaire. En effet, c'est à lui que l'Envoyé d'Allâh  s'adressa pour qu'il prenne sa place la nuit où il quitta La Mecque pour se rendre à Médine en compagnie d'Abû bakr radhiAllâhou'anhou . On rapporte d'après Al-Bukhari et Muslim rahimahoumLlâh, qu'un jour, au cours d'une expédition, le prophète  lui confia l'administration de Médine. Apparemment déçu, 'Ali lui dit :

"Ô Envoyé d'Allâh, tu me laisses avec les femmes et les enfants ?"


Le Prophète  lui répondit :


"Ne veux-tu pas être avec moi ce que fut Aaron avec moussa ?"

 

Visite des tombes des califes

Il n’est pas permis de voyager dans le seul but de visiter la tombe du Prophèt ou de ses compagnons car le prophète lui meme a dit :  « L’on ne scelle une monture que pour se rendre à l’une de ces trois mosquées : la mosquée sacrée de La Mecque, ma mosquée que voici et la mosquée al-Aqsa [à Jérusalem]. » Mais si on est à Médine on peut visiter la tombe du prophète et de ses deux compagnons Abu Bakr et Omar.Quand on entre dans la « raoudha ash-sharifa » (le jardin honoré), on se présente devant la tombe du Prophète (BDSL) (la qibla dans son dos),on le salue et on prie sur lui.

Ensuite, on salue Abou Bakr puis ’Omar. On s’oriente, ensuite, vers la qibla eton fait des dou’as pour soi-même et pour les musulmans. Il est interdit de se frotter sur les murs ou les parois ou de les embrasser. Il est également interdit de lever la voix, de s’agripper aux grilles ou de faire le tawaf autour de sa tombe.