TOULOUSE

05.62.86.90.28
2 Allée de Bellefontaine

DREUX

02.37.15.17.41
6 Avenue de Melsungen

IVRY SUR SEINE

01.49.87.70.21
32 avenue Pierre Semard

Séjours linguistiques

Toutes les circuits halal

Actualités Hajj et Omra

Félicitation au champion Bilel Bouhouch le titre du OCTA IN MAX MUAY THAI
Le 12 février, à la ville de Pattaya Bilel Bouhouch originaire de la ville de Gabès du Sud Tunisien, et pris en charge par l’agence Go-Makkah a gagné le titre du...

Conseils pour le Hajj

Conseils pour le Hajj

Repère

Le centre commercial qui est juste en face de la porte du Roi Abdelaziz du Haram qui s’appelle « Wakf al Malek Abdelaziz » est toujours en construction mais une grande partie a été déjà ouverte au public.

Salle des médias

Salle des médias
GO-Makkah, fidèle au rendez-vous du «Salon Hajj et Omra en Europe 2010», a enregistré une présence remarquable saluée par l'enthousiasme des visiteurs de notre stand et de nombreux contacts avec les professionnels.

Nouveau

GO-MAKKAH

Réalise pour vous votre site web en marque blanche

École du Hajj

Les mérites des dix premiers jours de Dhû Al Hijja
Par Ses Faveurs et Sa Grâce, Le Seigneur a offert à ses pieux serviteurs - à certaines périodes de l’année - de nombreuses occasions durant lesquelles ils ont...
<< Retour

Omra: Fatawa Al Ihram, deuxième partie


    Question : peut-on changer les vêtements de l'Ihram afin de les laver ?

    En réponse : Il n'y a aucun inconvénient à laver l'Ihram, pour le pèlerin, tout comme il peut changer sa tenue pour habiller une tenue neuve ou propre.



      Question : est-il permis pour la femme de se mettre en Ihram dans n'importe quel vêtement ? 

      En réponse : oui, elle peut s'habiller comme elle veut. Il ne lui est nullement requit une tenue particulière pour se mettre en Ihram contrairement aux convictions de certains ignorants. Toutefois, celle-ci doit veiller à ce que sa tenue n'attire pas l'attention et ne soit pas attirante. Il suffit à la femme de s'habiller simplement étant donné qu'elle est amenée à se mélanger à la foule. Néanmoins, si elle choisissait de se mettre en Ihram dans de beaux vêtements, sa sacralisation reste valable, bien qu'elle ait délaissé la meilleure alternative. Le mieux pour l'homme est qu'il choisisse deux morceaux de tissus blanc (un pour le haut, un pour le bas). Mais s'il s'abstenait de le faire, cela n'est pas grave.

      Il est avéré que le Prophète (Salla Allahou Alaihi Wa Sallama) a fait le Tawaf avec un haut de couleur verte. Il est certifié aussi qu'il a revêtu un turban noir, lorsqu'il est rentré à la Mecque, l'année de la conquête de la Terre Sainte. En bref, il n'y a pas de mal pour l'homme à porter des vêtements de couleur pour l'Ihram, bien que le blanc reste la couleur de prédilection comme le stipule le Prophète (Salla Allahou Alaihi Wa Sallama) :
      « Mettez vos habits blancs, ils font partie de vos meilleurs habits, et servez-vous en de linceul pour envelopper vos morts. »



      Question : que doit faire la femme en état d'Ihram si ses cheveux lui tombent involontairement ?
       

      En réponse : si des cheveux venaient à tomber de la chevelure du pèlerin, qu'il soit indépendamment un homme ou une femme, suite au contact avec la tête pendant ses ablutions ou pendant la douche, il ne lui sera pas tenu compte. Il en est de même pour les poils de la barbe ou des moustaches concernant l'homme ou si un ongle venait à se casser. Dans la mesure où cela est involontaire, il n'aura rien à sa charge. Pour que cela devienne une faute, il faudrait l'avoir fait consciemment en état d'Ihram. S'il venait à tomber des cheveux morts ou abîmés, cela n'implique absolument rien.

       


        Question : est-il permit pour le pèlerin d'utiliser un parapluie pour se couvrir du soleil sans lui toucher la tête ?  

        En réponse : il n'y a pas de mal pour le pèlerin en état de sacralisation d'avoir avec lui un parapluie pour se couvrir du soleil, de la même façon qu'il se couvre sous une toile de tente ou sous le toit d'une voiture. Que Dieu concède la réussite à tous !


          Question : est-il permis pour le pèlerin de porter une sacoche [1] en état d'Ihram dans le but de garder son argent ; Cela lui est-il permit ou alors est-ce considéré comme les vêtements cousus le fait étant qu'il est interdit d'en porter ?

           
          En réponse
          : il n'y a pas de mal à porter toute sorte de sacoche. De la même façon, il est autorisé de porter des ceintures ou des rubans pour maintenir l'Izar ou s'en servir comme porte-monnaie, etc.
          Certes Dieu garanti la réussite !



            Question : peut-on se laver les mains avec du savon parfumé à l'exemple du savon Luxe, pendant la sacralisation ? 


            En réponse
            : il n'y a pas de mal à cela, si Dieu le veut, étant donné qu'il n'est pas un parfum à l'origine. On ne dira pas pour son utilisateur, qu'il s'est parfumé. Or, si la personne voulait utiliser un autre savon par précaution, et s'en abstenir par dévotion cela vaut beaucoup mieux, en application du Hadith : « Renonce à ce qui t’inspire le doute pour ce qui ne t’inspire pas le doute.

             

             

            Fatawas de cheikh Ibn Bâz